Parce que faire le ménage, ça évite de penser au prochain exposé

suburbs-lawn-mower-sexist3
Par défaut

Ca y est. Le semestre a démarré, on a déjà rendu quelques fiches techniques et organisé plusieurs soirées entre amis chez soi. Un sentiment se fait de plus en plus insistant et nous plombe le moral à chaque fois qu’on sent des restes de chips craquer sous nos pieds ou qu’on pense aux bactéries sur le  bord de notre lavabo.

Chers amis, avant que je ne vous vois sortir de votre supermarché du coin avec une armada de produits ménagers plus nocifs les uns que les autres pour les fleurs, la calotte glacière, et vos poumons, échangez votre longue liste de courses contre celle qui suit. En plus, vous ferez des économies.

Pour ne plus faire cette tête quand il faut faire la poussière

Pour ne plus faire cette tête quand il faut faire la poussière

Ce n’est pas exactement la période pour un grand nettoyage de printemps, mais avec cette liste vous aurez six mois pour vous entrainer:

–          Vinaigre blanc : presque aussi efficace et beaucoup moins nocif que la javel pour tuer les bactéries, le vinaigre dilué dans un peu d’eau chaude sert à nettoyer toutes les surfaces, même les parquets (il n’attaque pas la cire) et les taches sur la moquette.

Il sert aussi à enlever le calcaire dans votre bouilloire – pensez à la rincer avant votre prochaine tasse de thé. En plus, il fait briller. Magique ! Pour ceux qui craignent l’odeur, ajoutez un peu d’huiles essentielles et ça ira mieux (arbre à thé ou eucalyptus par exemple). SURTOUT, ne pas le mélanger avec la javel justement, ça fait des vapeurs toxiques. Et ça, franchement, c’est moins amusant que de nettoyer sa salle de bain en écoutant de la pop des années 80.

–         Vieux journaux : pour vos vitres sales. Pas pour les recouvrir et cacher leur triste état mais pour les nettoyer. On trempe le journal froissé dans un peu d’eau tiède et on astique. Et c’est tout.

–          Bicarbonate de soude : pour les restes de nourriture brulée dans le four, le micro-onde et les casseroles. Mélanger avec de l’eau chaude, c’est prêt.

–          Vieux chiffons : Pour nettoyer, on évite les lingettes jetables et l’essuie tout  et à la place, on utilise son vieux pyjama plein de trous.

–          Huile de coude. Parce que ca aussi c’est écolo, et qu’il en faut.

Si vous n’êtes pas encore obsédés par l’écologie au point de vouloir faire votre propre liquide vaisselle, on vous pardonne. Par contre, pensez au moins à acheter des produits d’une marque qui respecte l’environnement. Notre bonne vieille Terre vous remercie.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Because house cleaning can be great procrastination

So the semester has started, you’ve already had a couple of presentations and organised a few get-togethers at your place with your friends and you have this uncomfortable feeling each time you walk on crisps remnants on the floor or think about the amount of bacteria around your bathroom sink.

Friends, before I see you return from the nearest supermarket with an armful of cleaning products bad for flowers, ice caps and your lungs, swap your never-ending list for the one below. Your purse will be grateful too.

So you never have this face on again when it’s time for some dusting

You’ll never make this face again when it’s cleaning time

It’s not exactly spring cleaning time but at least with this list you can start getting ready six months early:

–          White vinegar: almost as efficient as bleach to kill bacteria and a lot less harmful for the environment, white vinegar diluted in hot water will leave any surface, including wooden floors (it doesn’t damage the wax) clean and shiny. Also useful for carpet stains and removing lime scale from your kettle – remember to rinse it before your next cup of tea.

For those of you worried about the smell, you can add essential oils (like tea tree or peppermint for example). IMPORTANT, do not mix vinegar and bleach. The two combined generate toxic vapours and all that they entail which, frankly, is a lot less fun than cleaning your bathroom whilst shimmying to some ’80s music.

–          Old newspapers: for your dirty windows. Not to cover them up and hide their worrying state but to clean them. You dip the crumpled newspapers into warm water and you rub your windows. And that’s it.

–          Baking soda: for burnt food remnants in your oven, micro wave or pots and pans. Just mix it with hot water and it’s ready.

–          Old rags: when you’re cleaning, avoid using disposable wipes or paper towels. Use your old, tattered pyjamas instead.

–          Elbow grease. Because it’s also eco-friendly and you’re sure going to need it.

If you’re not that bothered about the environment yet that you want to start making your own dishwasher product, that’s ok, we forgive you. In that case however, please make sure that the products you do buy come from a brand that respects the environment. Our good old planet will be eternally grateful.

suburbs-lawn-mower-sexist2

– Manuela Galan

Image credits:

crying portrait: vintageprintable.com Portrait-Deposition 

vacuum cleaning: envisioningtheamericandream.com

Une réflexion sur “Parce que faire le ménage, ça évite de penser au prochain exposé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s