Kiribati : Un paradis insulaire pour une révolution du droit ?

Kiribati-Moves-to-Fiji-3-537x392
Par défaut

Le 17 Octobre dernier, Ioane Teitiota, habitant des Kiribati, archipel du Pacifique, a demandé à la Nouvelle Zélande le statut de réfugié pour cause de réchauffement climatique. La demande est une première mondiale.
En effet, les Kiribati sont des petites îles faiblement élevées qui commencent à ressentir les effets du changement climatique : l’océan envahit régulièrement les terres, favorisant l’érosion qui diminue la taille des rivages, et l’eau salée se mélange avec les sources d’eau douce, rendant difficile l’agriculture et les récoltes.

La Nouvelle Zélande a refusé sa demande en s’appuyant sur la Convention de Genève de 1951 qui définit un réfugié comme quelqu’un qui, «  craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ».

Ioane Teitiota a fait appel ces décision auprès de la Haute Cour d’Auckland qui se prononcera avant fin Octobre.
Cette décision prend son importance dans un contexte de changement climatique qui rendra vulnérables plusieurs centaines de millier de personnes de différentes régions du monde (500 millions de personnes pourraient être concernées d’ici 2050 selon l’ONU[2]).
La Nouvelle Zélande pourrait créer un précédent amenant à la création d’un droit spécifique, et pour l’instant inexistant, aux réfugiés climatiques.

–> Pour plus d’informations sur le concept de réfugié climatique : http://www.liberation.fr/monde/2013/10/18/le-statut-de-refugie-climatique-n-a-pas-d-existence-juridique_940620

http://www.bastamag.net/article3152.html

–> Par ce que le monde bouge : Les gouvernements de Suisse et Norvège ont lancé l’Intiative Nansen : afin d’améliorer la protection de ces réfugiés et peut-être aboutir à l’instauration de droits définis pour les personnes déplacées : http://www.nanseninitiative.org/

–> Autre source :
http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/10/17/un-habitant-des-kiribati-reclame-le-statut-de-refugie-climatique_3496991_3216.html

–> Source de l’image :
http://inhabitat.com/kiribati-island-nation-considers-moving-entire-population-to-fiji-to-escape-climate-change

—————-

Kiribati : a paradise for a law revolution ?

On the 17th of October, Ioane Teitiota, inhabitant of the Republic of Kiribati, an archipelago in the middle of the Pacific Ocean, asked New Zealand for the status of climate change refugee. This is the first time in the world history.

Indeed, the islands of Kiribati are little islands, which are particularly low-lying and thus beginning to suffer from the consequences of climate change : the ocean often floods the land, enhancing erosion which diminishes the size of the seashores, and salted water mixes with sources of fresh water, making agriculture and harvesting very difficult.

New Zealand has refused his request, according to the Geneva Convention of 1951 which defines a refufee as someone who « wing to a well-founded fear of being persecuted for reasons of race, religion, nationality, membership of a particular social group or political opinion, is outside the country of his nationality and is unable or, owing to such fear, is unwilling to avail himself of the protection of that country… »[1]
Ionae Teitiota appealed the case to the Auckland High Court which will give its final decision before the end of October.

This decision is particularly important in the context of climate change, which will make vulnerable thousands of people from different regions of the world ( 500 million people could be concerned until the year 2050, according to the UN[1] )
New Zealand could create a case-law leading to the creation of specific, and until now non-existing, rights for climate change refugees.

–> For more information on the concept of climate change refugee (in french) :

http://www.liberation.fr/monde/2013/10/18/le-statut-de-refugie-climatique-n-a-pas-d-existence-juridique_940620

http://www.bastamag.net/article3152.html

–> The world is moving : Switzerland and Norway governments initiated the Nansen Initiative : in order to improve the protection of those refugees and maybe create definitive rights for those people :
http://www.nanseninitiative.org/

–> Other source :

http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/10/17/un-habitant-des-kiribati-reclame-le-statut-de-refugie-climatique_3496991_3216.html

–> Source of the image :


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s