Mais qui fait des trous dans l’Ozone ?

m7oh9
Par défaut

Tu en as entendu parler mais tu ne sais plus très bien à quoi ça correspond, tu penses que les tsunamis et les canicules en sont des conséquences directes… Petite mise au point.

La couche d’Ozone se situe dans la stratosphère, entre 10 et 40 km au dessus du sol. Le dioxygène (O2), quand il rencontre des rayons ultraviolet (UV), se transforme en ozone (O3). Cette couche agit donc comme un écran solaire de bonne marque qui absorbe les rayons ultraviolets en provenance du Soleil, propriété ô combien bénéfique puisque ces UV sont dangereux.
La couche d’ozone intercepte d’ailleurs tout particulièrement les rayons UV de basses longueurs d’onde : les UVC, très nocifs pour la peau et inhibiteurs de la photosynthèse, et les UVB, accélérateurs de la formation de l’ozone troposphérique, issus de la circulation automobile et très néfaste.

UVAB

Dans les années 80 on découvre un trou dans la couche d’ozone, apparaissant tous les printemps. Les responsables seraient les ChloroFluoroCarbones (CFC), gaz produits par l’industrie et utilisés comme liquides de refroidissement dans les réfrigérateurs ou comme gazs propulseur dans les aerosols et les extincteurs. Ces composés chlorés réagissent chimiquement avec l’ozone et appauvrissent la couche.
Les CFC ont été interdits par le protocole de Montréal, adopté en 1987 par 24 pays (dont la France) puis en 2009 par les 197 membres de l’ONU. Donc tu peux dire à tes amis hippies qu’ils peuvent recommencer à mettre du déo sans craindre d’endommager l’Ozone. Cependant la durée de vie de ces gaz dans l’atmosphère est longue et on ne s’en débarrasse pas comme ça : leur concentration atmosphérique ne baisse chaque année que d’environ 1%.

Ozone06

Le trou dans la couche d’ozone en 2006

 

Pour voir son évolution en septembre 2013, rdv sur le site de la Nasa: http://ozonewatch.gsfc.nasa.gov

Où le trou se situe-t-il ?

Le composé O3 naissant de la rencontre de dioxygène et de rayons UV solaires, la couche d’ozone est particulièrement épaisse à l’équateur, où l’énergie solaire reçue est plus abondante. L’ozone est ensuite redistribué vers les pôles par les vents, mais en moindre mesure. Or c’est dans ces zones polaires, où la concentration en ozone est la plus faible, que sa destruction est favorisée. En effet, quand la nuit Australe s’installe pendant plusieurs mois, les basses températures stimulent des réactions chimiques destructrices entre les CFC et l’ozone (brrr). De fait, quand la lumière revient aux pôles, l’ozone est détruit en grande quantité. L’augmentation de la température dans la péninsule antarctique est alors la plus importante au monde.

Le trou s’étendait sur 25 millions de km2 en 2011 (l’équivalent du bassin du Pacifique). En février de la même année, le phénomène jusque la circonscrit aux terres Australes fut observé au dessus de l’arctique où un trou comparable a été observé. Avec une perte d’ozone de plus de 80% à 18-20km d’altitude un trou de 2 millions de km2 s’étend peu à peu au-dessus de l’Europe de l’Est, de la Russie et de la Mongolie.

La reconstitution totale de la couche d’ozone antarctique du fait de l’arrêt de l’émission des CFC est prévue dans les années 2050 ou 2060. Mais nous continuons à émettre des gaz dangereux pour la couche d’ozone, notamment le protoxyde d’azote, gaz à effet de serre (voir notre article à ce sujet) beaucoup plus puissant que le CO2. Sans compter que même dans la nature, des bactéries présentes dans les océans en produisent aussi.

 – Louise Roblin et Dorian Foucault

 ————————————————————————————————————————————-

What’s all about the Hole in the Ozone layer?

Did you heard about ozone hole without knowing exactly what it is all about? You may think it is directly related to the appearance of tsunami or heat waves.

The ozone layer is located 10 to 40 km above the ground in the stratosphere. When the dioxygene (02) react with coming UV rays it produce some Ozone (03). This layers act like a good solar cream that protect the earth from dangerous UVs. Indeed, the ozone layer absorb the UVC, harmful for our skin and photosynthesis inhibitors;  and the UVB that accelerate the formation in our proximal atmosphere of noxious ozone by reaction with exhaust gas.

UVAB

In the 80’s we discovered a hole in the ozone layer appearing at the fall of each year. The culprits are the ChloroFluoroCarbones (CFC) used by the industry as cooling liquid in fridge or as propuisor in aerosol. Those components of chlorine react with the ozone in the stratosphere and weaken the layer. CFC have been banned by the Montreal protocol signed by 24 countries in 1987 and by the 197 ONU member in 2009. So you can tell to your hippie friend that it can use deodorant again now, it’s not CFC’s. However, due to the very long lifetime of those component, damages continue to be observed today.

Ozone06

The ozone hole in 2006

 

 

Where is the Ozone Hole?

Remember that the ozone appears by reaction with UV rays, therefore the ozone layer is thicker at the equator where the planet earth receive the biggest quantity of solar energy. Winds then redistribute some ozone towards the pole. Yet it is there, on the polar zone, where the concentration is weaker, that the depletion of ozone is favorited. Indeed, when the polar night take place during several month, dropping temperature favorite destructive reactions between the CFC’s and the ozone. When sunshine come back on the white continent, the ozone has been destructed in large quantities. The rise in temperature in the antarctic peninsula is consequently the most important recorded.

The Ozone hole occupied an area of 25 millions Km2 in 2011 (same as the pacific ocean). On february of the same year the phenomenon, that used to happen only in antarctica had been observed for the same time upon the arctic ocean. A loss of 80% of ozone had been measured at 20 km of altitude and a hole of 2 million square meter is moving o eastern Europe, Russia and Mongolia.

The reconstitution of the ozone layer upon antarctica is scheduled for the years 2050 to 2060 thanks to the ban of CFC’s. But we are still responsible for some dangerous emission such as Nitrous gas, both noxious for the Ozone layer and a dangerous greehouse gaz (see our article on this subject). This is adding to the natural emission of Nitrous gas by ocean’s bacteria.

– Louise Roblin & Dorian Foucault

Source of the Cover Image : http://memegenerator.net/instance/37309869

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s