Mangez des insectes, c’est l’ONU qui vous le dit!

tumblr_lyq7snDqpb1qcvvkro1_500
Par défaut

Il en existe des millions d’espèces, et ils pourraient composer l’alimentation de demain

A tous ceux qui sont fiers d’acheter de temps en temps un steak label rouge, ou alors de prendre du saumon bio, en pensant que si tout le monde faisait ça (et avait les moyens pour), la planète irait beaucoup mieux. BAH NON.

Insect

Insectes grillés sur un marché en Thaïlande (Oriane Cébile)

 

OK, le bio c’est meilleur pour la planète, et les ménages les plus modestes y ont de plus en plus accès, mais pour réduire significativement l’impact de notre alimentation sur la planète, il faudrait surtout manger moins de viande, et de poisson. Pour produire 1kg de bœuf, il faut 15400L d’eau et 323 m², contre 6 m² pour 1kg de légumes (source : AgirPourLaPlanète). Quant au veau, produire 1kg de viande entraîne l’émission de 11kg d’équivalent carbone, soit 220km de voiture (source : Manicore). Et le bio ne permet de réduire ces émissions que de 30% environ. Et je vous ai déjà parlé de l’aquaculture. C’est bien, mais cela ne vaut pas la réduction de la consommation de produits animaux.

Aïe. Le mot est lancé. Pas de dressage de boucliers, la Food and Agricultural Organization a pensé à vous, amateurs de côte de bœuf, fans de sushis, et vous propose des mets de choix en remplacement, c’est-à-dire… des insectes. Sauterelles, chenilles, guêpes, vers, en Asie, 1400 espèces d’insectes sont consommées et au total, 4 habitants sur 5 dans le monde consomment des insectes (Loractu). Mais pas de raisons d’être si dégoûté : on en consomme déjà ! Chaque année, chacun consomme environ un demi-kilo de résidus d’insectes, que ce soit dans les fruits, légumes, confitures, soupes, ou conserves (source : AgirPourLaPlanète)…

L’idée est de consommer des insectes soit sous forme entière soit sous forme de farines incorporées dans des préparations. A Nancy, il est déjà possible d’acheter du chocolat aux insectes, tandis que certaines entreprises proposent des préparations, comme des burgers. Pour aller plus loin, des cours de cuisine sont de plus en plus fréquemment proposés, pour apprendre par exemple à préparer des burgers avec des vers à farine…

Oriane Cébile

Article sur la position de la FAO : http ://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/13/la-fao-encourage-l-elevage-et-la-consommation-d-insectes_3176390_3244.html

http ://www.agirpourlaplanete.com/tous-les-gestes/1612-manger-moins-de-viande-pour-l-environnement.html

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’impact de l’alimentation en termes de CO2 : http ://www.manicore.com/documentation/serre/assiette.html

Chocolat aux insectes : http ://www.loractu.fr/nancy/5221-lorraine-un-patissier-lance-le-chocolat-aux-insectes.html

—————

Eat some insects, it’s the UN that advises it !

To all of you who are proud of buying from time to time a « label rouge » steak, or buy organic salmon, believing that if everybody did that (and could afford it), the planet would be in a much better state. YOU’RE WRONG.

OK, organic food is better for the planet, and less well-off households can more and more afford it, but to significantly reduce the impact of food on the planet, it would be much better to eat less meat and fish. To produce 1kg of beef, 15400L of water and 323m² are required, against 6m² for vegetables (AgirPourLaPlanète). As for producing 1kg of calf, it emits 11kg carbon equivalent, as much as 220km by car (Manicore).  And switching to organic food only reduces these emissions by 30%. It is quite good, but still less that reducing the consumption of animal products.

Luckily, the Food and Agricultural Organization thought of you, eaters of rib of beef, sushi lovers, and propose delicacy to replace them, so as to say… insects. Grasshoppers, caterpillars, wasps, worms, in Asia, 1400 species of insects are eaten, and overall, 4 people out of 5 in the world do eat insects. But no reason to be that disgusted: we already ingest some! Each year, each of us eats around half a kilo insect residues, being in fruits, vegetables, jams, soups, or conserves (AgirPourLaPlanète).

The idea is to eat insects either as a whole or in the form of flours mixed in preparations. In Nancy, it is possible to buy chocolate with insects, whereas some companies offer preparations like burgers. To go further, cooking classes are more and more frequently offered, to learn for example how to prepare burgers with mealworms…

Oriane Cébile

Article on the WFO’s opinion (french) : http ://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/13/la-fao-encourage-l-elevage-et-la-consommation-d-insectes_3176390_3244.html

http ://www.agirpourlaplanete.com/tous-les-gestes/1612-manger-moins-de-viande-pour-l-environnement.html

For those who want to know more about the impact of alimentation in terms of CO2 : http ://www.manicore.com/documentation/serre/assiette.html

Insects Chocolate ! http ://www.loractu.fr/nancy/5221-lorraine-un-patissier-lance-le-chocolat-aux-insectes.html

Une réflexion sur “Mangez des insectes, c’est l’ONU qui vous le dit!

  1. Carolane

    Je ne pourrai jamais troquer un steak tartare contre des insectes comestibles. Cependant, pour avoir goûté lors d’un apéro des insectes (de chez SexyFood), je trouve que ce n’est pas mauvais, c’est même plutôt bon ! Et puis, on dit que de manger des insectes c’est bon pour la santé, et bon pour la planète ! Je n’ai pas goûté d’autres marques mais je suis satisfaite des produits de SexyFood, on croirait manger des chips aromatisés🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s