« La chasse au rhinocéros noir, une vraie bonne idée »

blackrhinogiftexte
Par défaut

Dallas, Texas.

Une vente aux enchères un peu inhabituelle s’est déroulée le 11 janvier : celle d’un permis de chasse au rhinocéros noir en Namibie, pour la modique somme de 350 000 dollars (environ 8500 années de photocopies à la bibliothèque de Sciences Po). Organisée par le Dallas Safari Club c’est à la Namibie que sont revenus les profits de la vente.

Alors, au même motif que plusieurs associations, toi lecteur est probablement indigné par ce braconnage légal, cette cruauté envers les animaux, et tout ça pour faire du profit au détriment de la conservation de la biodiversité ?

Et bien cette vente a en fait été réalisée pour protéger la population menacée des rhinocéros noir, autrement dit tuer un rhinocéros pour en sauver d’autres. L’argent reçu par la Namibie servira à mettre en place des patrouilles anti-braconnage, protéger leur habitat et financer la recherche sur la conservation des rhinocéros. C’est le principe de la chasse sélective : éliminer les mâles trop vieux pour se reproduire et très agressifs pour augmenter la survie et la reproduction du troupeau.

Malgré ce système plutôt efficace, la Namibie est soumise à des pressions pour renoncer à ces ventes de permis, 5 par an pour la chasse au gros gibier.

Est-ce une solution trop cruelle pour empêcher l’extinction des rhinocéros noir ? Ou une idée de génie pour financer la conservation ?

Hélène van Rossum

——————

Dallas, Texas

An unusual auction took place on the 11th of January: a hunting license for a black rhino in Namibia was sold for only 350 000 dollars (which would be 8500 years of photocopies at the Sciences Po library). Organized by the Dallas Safari Club, the sale benefited to Namibia.

As many associations did, maybe you are shocked by this legal poaching, this animal cruelty, which is only a way to make money without caring about biodiversity conservation?

Well actually the auction aimed at protecting the threatened black rhinos population, in other words killing a rhino to save some more. The money will be used to put in place anti-poaching patrols, to protect their habitat and to finance research about rhino conservation. It’s the principle of selective hunting: get rid of the males who are too old to reproduce and are often very aggressive to increase the survival and the reproduction of the global population.

In spite of this useful system, Namibia is under pressure to give up on these auctions, 5 hunting licenses per year are sold for large wild game.

Is this a too cruel solution to protect rhinos ?  Or a genius idea to finance conservation ?

 

Hélène van Rossum

 

Pour en savoir plus : http://www.huffingtonpost.fr/2014/01/12/chasse-rhinoceros-noir-permis-enchere-350000-dollars_n_4584114.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s