Paris : vers une interdiction des sacs plastique

plastique
Par défaut

*In English below*

Le plastique n’a jamais eu aussi mauvaise presse en France. Il subit déjà une triple pression :

  • Une proposition par la Commission Européenne en 2013 de réduire par 80% la quantité de sacs à usage unique sur le marché européen,
  • Le projet de loi relatif à la transition énergétique, en discussion au Parlement français (article 19 bis)
  • La loi sur la biodiversité de Ségolène Royal, amendée en juin, visant l’interdiction dès 2016 et dans toute la France des sacs plastique à usage unique.

Et pourtant, le 30 septembre dernier, la maire de Paris Anne Hidalgo anticipait toutes ces mesures et proposait l’interdiction de « la distribution de sacs plastique dans les magasins parisiens ». Interdiction qui serait appliquée dès la fin de l’année sur les marchés parisiens, avant de s’étendre aux petites et grandes surfaces.

Décidément ! C’est de l’acharnement ! Les pauvres sacs que me tend ma caissière sont-ils donc si dommageables ? Selon l’Environmental Protection Agency des Etats-Unis, entre 500 et 1 000 milliards de sacs sont utilisés chaque année dans le monde (propos rapportés par le Sénat français). Non biodégradables, beaucoup terminent leur course dans les océans, où des continents entiers de plastique se créent au gré des courants, où la lente désagrégation du matériau entraine une propagation de microparticules néfastes pour la santé, et où la biodiversité (tortues en tête) pâtit grandement de leur présence. En outre, inutile de préciser qu’une ville sans plastique contribuerait à dorer (devrait-on dire verdir ?) l’image de la capitale, à quelques mois des négociations climatiques internationales (COP21) de 2015, qui auront lieu au Bourget…

Mais… Ils ne sont pas déjà interdits ?

Si une interdiction du même type avait été tentée en 2010, elle s’était réduite à la distribution gratuite des sacs plastique dans les hypermarchés. Dans les supermarchés, par contre, tels Monoprix ou Franprix, la distribution est toujours gratuite—et systématique. Les mesures qu’envisage Anne Hidalgo concerneraient jusqu’aux magasins de vêtements et les sacs pour fruits et légumes.

Le 20 octobre, le Conseil de Paris se réunira donc, pour tenter de proposer une « alternative écologique » et sans perturbateurs endocriniens¹ : des cabas ? des sacs biodégradables ?

Une décision révolutionnaire ?

Passer le pas de l’interdiction serait clairement novateur. Pour autant, Paris ne serait pas chef de file dans ce mouvement : la Corse a déjà généralisé la prohibition, la Suisse y pense pour 2015… Sans parler de la Californie, qui marche dans le sillage de San Francisco depuis le 30 septembre, devenant ainsi le premier Etat américain à les interdire².

Un exemple à suivre

Citoyens, citoyennes ! Si ces mesures sont possibles à Paris ou en Californie, elles le sont aussi chez vous ! Surfrider Foundation Europe permet aux citoyens européens de convaincre les commerçants et les mairies d’interdire la distribution des sacs plastique à usage unique. Ca se passe ICI.

¹ Voir notre article sur l’effet de ces perturbateurs

² http://www.savesfbay.org/banmap

plastic-pollution-indian-patch

crédits image: coastalcare.org


Plastic has never been less popular in France. It already undergo a triple pressure:

  • A proposition by the European Commission in 2013 to reduce by 80% the quantity of disposable bags on the European market,
  • The bill on energetic transition, under discussion in the French Parliament (article 19bis),
  • Segolene Royal’s law on biodiversity, amended in June, and aiming at the banning of disposable bags throughout France and as soon as 2016.

And yet, on September 30, the mayor of Paris Anne anticipated all these measures and proposed the prohibition of “the distribution of plastic bags in Parisian shops”. Prohibition which would be applied at the end of the year on marketplaces, before spreading to shops and supermarkets.

Well then! That’s aggressive! Are the poor bags my cashier gives me really that damaging? According to the Environmental Protection Agency of the United States, between 500 and 1,000 billion bags are used each year in the world (facts reported by the French Senate). Not biodegradable, a lot of them end up in the oceans, where huge plastic continents are created with the currents, the material’s slow disintegration leads to the propagation of harmful micro-particles, and biodiversity (especially turtles) is greatly affected. Of course, it is useless to point out that a capital without plastic would also contribute to upgrade its image, just some months before the international climate negotiations (COP21), in the Bourget…

But… Are they not banned already?

A similar prohibition was attempted in 2010, but got reduced to free disposal bags distribution in “hypermarchés”. In supermarkets such as Monoprix or Franprix however, distribution is still free—and systematic. The measures Anne Hidalgo considers would concern even clothes shops and bags used for fruit and vegetables.

On October 20, the Conseil de Paris will thus meet, to try to propose an “ecological” alternative (and without endocrine disruptor¹): baskets? Biodegradable bags?

A revolutionary decision?

Taking action would clearly be innovative. Yet, Paris would not be the leader of such a movement: Corsica has already generalised the prohibition, Switzerland is thinking about it for 2015… Not to mention California, walking in San Francisco’s footsteps since Septe 30, and thus becoming the first American State to forbid plastic bags².

An example to follow

Citizens! If these measures are possible in Paris or in California, they are in your city too! Surfrider Foundation Europe allows all European citizens to convince their shopkeepers and city halls to ban disposable plastic bags distribution. It happens HERE.

¹ See our article on the impact of these disruptors 

² http://www.savesfbay.org/banmap

– Louise Roblin –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s