Follow the yellow brick road: “Solar Freakin’ Roadways”

Solar Roadways
Par défaut

*En Français ci-dessous*

Who among us can claim that they haven’t fallen into a pothole at least once in their life? Even if I am exceptionally clumsy, nobody can deny that the roads that crisscross the world are full of pitfalls. American couple Scott and Julie Brusaw developed a solution to the constant road maintenance programmes that exhaust council budgets every year. Their start-up company, Solar Roadways, aimed to create smart, sustainable highways comprised of individual road panels.

Each panel is made of textured glass and traction tested, as well as examined to make sure that it is capable of bearing great loads, and crash-proof. Unlike tarmac, which easily becomes pot-holey and can take months to repair, the Brusaws’ panels contain microprocessors, and if these stop functioning operators are immediately alerted and can change the broken panel within minutes.

Although the project has received much criticism, it has the support of the U.S. Department of Transportation who, in 2010, funded the construction of a prototype of the Solar Roadway panels. The prototype allowed the company to work out many of the kinks suffered both by asphalt roads and by the panels, but there remain problems that can only be solved by putting the project into practice. Aside from issues with construction, to many people the biggest threat to a global system of smart highways is that it could be hacked. The Brusaws acknowledge this and have stated that they plan to hire a team of engineers to weave a sophisticated cyber-security web that would protect the energy system from those with bad intentions. I would argue, however, that the decentralised structure of the highways reduces the risk that a single attack would render large portions of the grid powerless. It is also much more environmentally friendly, as the majority of the energy would be used in the immediate vicinity of the Solar Road or to power the LEDs that replace road markings, which would be particularly useful at night.

Solar Roadways would likely generate surplus electricity, and it has been posited that this could be used to charge electric vehicles. At the moment, electric cars have two main weaknesses: their short range and the fact that the energy used to charge them is usually derived from non-renewable sources. Through mutual induction, the clean energy supplied by solar panels could be transferred to an electric vehicle, a possibility that is currently unavailable, as it would be very costly and time-consuming to fit induction plates into tarmac roads. With Solar Roadways, electric vehicles could literally charge en route, extending their range massively. This would hugely help decrease our dependence on fossil fuels.

To conclude, I think I’m justified in (slightly) amending the words of Back to the Future’s inimitable Doc Brown: “Where we’re going, we don’t need tarmac roads.”

– Anjuli R. Kumar S. –

SR


Qui parmi nous peut affirmer n’être jamais tombé dans un nid-de-poule au moins une fois dans sa vie ? J’ai beau être exceptionnellement maladroite, personne ne peut nier que les routes qui sillonnent le monde sont remplis d’embûches. Le coupe américain Scott et Julie Brusaw ont développé une solution aux répétitifs programmes d’entretien des routes qui épuisent les budgets chaque année. Leur start-up, Solar Roadways, vise à créer des autoroutes durables et « smart », composées de panneaux individuels. Chaque panneau est fait de verre texturé, testé par traction, anti-crash, et examiné pour s’assurer qu’il peut supporter de grosses charges. Au contraire du tarmac, propice aux nids-de-poules et très long à réparer, les panneaux des Brusaw contiennent des microprocesseurs. S’ils s’arrêtent de fonctionner, les opérateurs sont immédiatement alertés afin de les changer au plus vite – une question de minutes.

Bien que le projet ait été la cible de beaucoup de critiques, il a le soutien du Department of Transportation américain, qui, en 2010, a financé la construction d’un prototype des panneaux Solar Roadways. Ce prototype a permis à la compagnie de réparer quelques difficultés touchant à la fois les routes en asphalte et les panneaux, mais seule une mise en pratique du projet pourra permettre de résoudre tous les problèmes potentiels. Questions de construction mises à part, la plus grande menace quant à un système global d’autoroutes intelligentes reste pour beaucoup le risque de piratage. Les Brusaw le reconnaissent, et ont annoncé qu’ils prévoient d’employer une équipe d’ingénieurs pour tisser un réseau sophistiqué de cyber-sécurité, qui pourraient protéger le système énergétique de ces mauvaises intentions. A mon avis, cependant, la structure décentralisée des autoroutes réduit le risque qu’une attaque isolée rende inutilisable une grande portion du réseau. Le projet est par ailleurs respectueux de l’environnement, puisque la majorité de l’énergie serait utilisée à proximité immédiate de la route solaire, ou pour alimenter les LEDs qui remplacent le marquage routier (très pratique la nuit !).

Solar Roadways aimerait générer du surplus d’électricité, qui pourrait être utilisable pour charger les véhicules électriques. Pour le moment, les voitures électriques ont deux faiblesses majeures : leur courte portée et le fait que l’énergie utilisée pour les charger soit généralement dérivées de sources non-renouvelables. Grâce à l’induction mutuelle, l’énergie propre fournie par les panneaux solaires pourra être transférée à un véhicule électrique, une possibilité qui n’est pour l’instant pas disponible : il serait trop coûteux en argent et en temps d’ajouter des plaques d’induction aux routes en tarmac. Avec Solar Roadways, les véhicules électriques pourraient littéralement se charger en cours de route, étendant ainsi considérablement leur portée. Voilà qui diminuerait également notre dépendance sur les énergies fossiles.

Pour conclure, permettez-moi de (légèrement) modifier les mots de l’inimitable Doc Brown, de Back in the Future : « Là où nous allons, nous n’avons pas besoin de routes en tarmac »

elec

– Anjuli R. Kumar S. –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s